Vous le connaissez sans doute tous, si ce n’est pas le cas on vous en parle !

Gwennig Theuliere est arrivé au sein du club le 1er juillet 2015 et est depuis devenu un élément essentiel du club.



Il arrive au PIHB après 14 ans de National (National 2 et 3) à Morlaix, avec la volonté de faire un DEJEPS mention handball , qu’il obtiendra dix mois plus tard.

Avec son diplôme en poche il continua son rôle en tant que salarié au sein du club et c’est en tant que Responsable Technique qu’il opère au PIHB. Son rôle est relativement large, car il s’occupe principalement d’entrainer toute la filière masculine, à coordonner le travail sur les différentes catégories dans le projet de formation du club. A coté de cela il accompagne les entraineurs en formation (2 stagiaires en formation Entraineur Régional cette année), mais il est aussi référent de la Commission Technique qui valide les projets et axes de travail.

Grâce à l’aide de Gwennig, le PIHB peut voir sur le long terme avec des projets futurs, tel qu’un nouveau projet sportif, la pérennisation de l’école d’arbitrage qui a été créée cette année mais plus globalement un développement général du club.
Il opère également à l’extérieur avec son statut de membre de l’équipe technique départementale qui le sollicite pour intervenir sur les sélections départementales.

Cette année Gwennig prépare la formation d’Entraineur Inter Région mention Jeune, car il souhaite s’investir sur les catégories jeune. Afin de permettre aussi au PIHB, dans un futur proche, d’avoir une filière jeune qui permet de fournir les équipes seniors. 

Vous l’avez bien compris, cet homme est un réel couteau Suisse pour le PIHB et reste surtout un élément essentiel à l’évolution du club.


2020 est l'année ou le PIHB a choisit de créer un nouvel emploi au sein du club. Le PIHB accueille donc parmi ces rangs un nouveau salarié, vous le connaissez déjà puisqu’il s’agit de Nicolas Legueux joueur du Pont de l’Iroise Handball ! 

Les présidents ont tenu à vous poster quelques mots de leur part sur cette décision importante pour le club :

Nicolas : « Nous l'avons répété plusieurs fois au cours de cette année, nous sommes à la croisée de deux projets sportifs, l'un qui s'est terminé avec succès, la montée à de niveaux de compétitions jamais atteints par nos équipes fanions, et nous sommes à l'écriture d'un projet 2020/2024, ambitieux mais réaliste. Pour le réaliser nous avons constaté quelques petites failles et manques dans l'organisation générale du Club. Pour y remédier, nous avons le PLAISIR DE VOUS ANNONCER L'EMBAUCHE A PARTIR DU 26 DECEMBRE 2019, DE Mr LEGUEUX Nicolas. Il viendra compléter, l'excellent travail de THEULIERE Gwennig. Bienvenue à Nicolas, sa réussite à son poste, sera aussi, la réussite du P.I.H.B.

Les Présidents Creac'Hcadec Michel et Quentel Bernard »

Enfin, nous avons souhaité interroger le principal intéressé pour vous éclairer sur cette embauche et vous faire part de son ressenti :

1 - Comment es-tu arrivé au PIHB ?

Nicolas : « J’habitais la ville de Bordeaux avant d’arriver en Bretagne. Je suis venu ; ici car ma compagne est brestoise et que j’avais déjà la volonté de passer un DEJEPS Perfectionnement Sportif mention Handball. J’ai donc rencontré les dirigeants du PIHB avec qui je me suis tout de suite très bien entendu. Ils m’ont accompagné et fait confiance, dans un premier temps en tant que Service Civique puis durant mon année de formation qui s’est soldée par l’obtention de mon diplôme. »

2 - Quel est ton parcours ?

Nicolas : « Passionné de handball depuis mes 5 ans (âge auquel j’ai commencé à fouler les parquets), ce sport a toujours fait partie de ma vie. J’ai eu un parcours de joueur de Pôle Espoir (Pays de la Loire puis Reims) et de niveau national (N2). Parallèlement j’ai fait des études dans l’agronomie et la viticulture, jusqu’au BTS. Je suis ensuite devenu auto-entrepreneur à Bordeaux avant d’être rattrapé par ma passion de toujours, le handball. »

3 - Quelles sont tes missions ?

Nicolas : « Le poste que je vais occuper est divisé en deux parties, la première concerne l’aspect technique. Avec Gwennig nous allons couvrir l’ensemble des entraînements de la filière masculine. Je remplacerai également Caroline Boulanger (heureux évènement) en prenant l’entraînement des -18 filles. La seconde partie du poste est axée sur la communication, l’évènementiel et le sponsoring. J’aurai pour mission de trouver des apports financiers par la création d’évènements internes et externes. Mais également en allant démarcher des sponsors (s’il y a des volontaires je suis preneur ) pour permettre au club de remplir ses objectifs sportifs et structurels. Ce poste est riche en termes de variété de missions et le club me fait confiance pour les mener à bien. » 

4 - Que représente le PIHB pour toi ?

Nicolas : « Depuis que je pratique le handball j’ai toujours eu cette vision en tant que joueur et pas réellement l’œil d’un bénévole/technicien d’une association sportive. Depuis mon arrivée et grâce à ma formation, je perçois le monde associatif différemment. Aujourd’hui j’ai la chance de vivre de ma passion et en toute sincérité je me suis attaché au PIHB. Je ne me voyais pas travailler dans un autre club après mon année de formation, c’est donc une réelle chance pour moi qui m’est donnée. Aujourd’hui, le PIHB est devenu mon employeur mais je reste également joueur, donc le premier supporter des roses et noirs. »


Merci à eux pour leur travail