etoile st roger




Nous sommes en 1975, et le Handball en Bretagne est encore confidentiel avant la montée en puissance des années 80.

Jusqu'à présent et surtout terre de Football, le Relecq-Kerhuon va voir une nouvelle pousse germer dans le jardin de ses activités sportives : Le HANBBALL

Avant l'été de cette année là, les regrettés Henri Morvan et Alex Henriot, alors entraîneur à Guipavas décident de créer une section Hand à l'Étoite SAINT ROGER avec l'appui et le soutien de Claude Merdy et Paul Quentel dirigeant et président du Football à l'époque.

Suivront comme joueurs : Michel Créac'hcadec, Jacques et Gitbert Le Guen, Philippe et Gilles Guéguen, Claude Truchot, Jacques Le Gall, Michel Le Roux etc …


L'aventure commence avec comme premier président nommé d'office Roger Breton et comme secrétaire Marie Thérèse Jacolot.

Suivi plus tard d’Annie Quentel à la trésorerie.

Les présidences se suivent avec André Letty et Roger Breton de retour.

Le début des années 80 voit le véritable décollage de la section avec I'arrivée sur Le Relecq-Kerhuon de transfuges tel que Jacques Berroyer ex-USAM, Chantal et Bernard Torillec ex-ASB Handball formateurs reconnus dans le milieu.

Les gars et les filles de l'équipe fanion rejoindront l'élite départementale ; par la suite suivra une génération de cadets prometteurs, entrainée par Michel « 4C »(Créac'hcadec) futur président de la section.

Une bonne partie de ces jeunes de l'époque formera l'équipe phare durant de nombreuses saisons.

1989 verra le départ de Michel « 4C » pour raisons professionnelles.

La présidence sera alors assurée par Jean Le Goué, puis de Jean-Christophe Landuré.

Lâ fin des années 80 coïncidera avec l'accession des séniors filles à la régionale rejointe en 1991 par les gars.

Au fil des ans les présidences s'enchainent Thierry Dewulf, suivi de Patrice Gouès.

Un projet d'entente avec Guipavas échoue en 1996. Viennent les années 2000 avec de plus en plus de difficultés à constituer des équipes complètes ,d'où I'obligation de faire jouer des jeunes dans des catégories supérieures.

En 2004, le bureau avec à sa tête Pascal Guiganton soumet l'idée d'un rapprochement avec nos voisins de Plougastel-Daoulas.